Incentive sur le stress et mindfulness

Prévenir le burn out, développer le bien-être au travail, lutter contre la fatigue chronique et le stress

 

 

Que vous vous sentiez un peu, beaucoup ou pas du tout stressé, le château Touny les Roses vous propose une incentive, animée par une sophro-relaxologue professionnelle, pour découvrir ce qu'est le stress, comment le repérer (pour soi et pour les autres) et comment agir dessus pour n'en conserver que le bon.

 

Des premières pratiques de relaxation, respiration et conscientisation à une journée complète dédiée à la compréhension du stress et de son lien à nos émotions, nous vous proposons une incentive à la carte.

 

Rendez-vous sur notre site pour plus de détail.

 

Et pour prendre contact avec nous : chateau@touny.fr

 

 

 

 

Définition

 

Un état de stress survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face. (Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail)

 

 

L’individu est capable de gérer la pression à court terme, mais il éprouve de grandes difficultés face à une exposition prolongée ou répétée à des pressions intenses. Le stress n’est pas une maladie, mais une exposition prolongée au stress peut réduire l’efficacité au travail et causer des problèmes de santé.

 

Fonction du stress

 

 

Face à une situation de menace brutale, on a une poussée d’adrénaline qui en parallèle affaiblit les défenses de l’organisme. C’est face au danger soudain que le stress, dans sa définition la plus basique, intervient. C’est une réaction de survie de l’organisme. Réaction liée aussi à l’homéostasie : face à une situation le corps cherche à maintenir son équilibre.

 

Le stress n’est pas une maladie mais un facteur de risque d’état de maladie, particulièrement l’anxiété et la dépression.

 

Se poser la question du seuil de stress est fondamental. En-dessous, le stress peut être vécu comme un énergétisant, donc positif. Le coût pour le corps et l’équilibre de la personne est bénéfique.

 

Au-dessus, on parle de sur-stress, dont l’effet est négatif pour l’organisme et le psychisme. Ce seuil est éminemment subjectif. Le stress, étant intimement lié à la perception d’une situation, est en effet particulièrement lié à l’individu en situation.

 

 

L’origine du stress est multifactorielle, avec des facteurs très variés d’un individu à un autre. Le sur-stress survient souvent par accumulation de petits facteurs, dont la somme fait naître un sentiment de débordement.


Écrire commentaire

Commentaires : 0